Environnement

Bertin Mampaka met en place des mesures de protection du Parc Royal

 

L'échevin bruxellois des Espaces verts, Bertin Mampaka (cdH), s'est réjoui lundi du bilan de l'opération "no jogging" sur les pelouses du Parc Royal de Bruxelles, quatre mois après le lancement de l'action. Quatre-vingts kilos de semences ont été replantées sur les pelouses interdites aux joggeurs et la sensibilisation a permis au gazon de se renouveler. Par ailleurs, l'assermentation d'une partie du personnel des Espaces Verts permettra aux ouvriers du service de dresser des amendes ad ministratives pour les incivilités commises dans le parc.

Les amendes administratives dressées par la trentaine d'ouvriers assermentés iront de 50 à 250 euro. Elles sont destinées à lutter contre les incivilités et le vandalisme dont les statues, poubelles et bancs du parc font régulièrement l'objet. "Les bancs qui se trouvent dans le parc, sont actuellement repeints une à deux fois par an. Avant, ils étaient repeints tous les cinq ans", a précisé Bertin Mampaka.

 

 

 

Dernière mesure de protection et d’embellissement du Parc de Bruxelles : des plantes couvre-sols ont étéplantées sur certains talus du parc. Bertin Mampaka a symboliquement planté le 1er plant. Cette mesure, approuvée par la Direction des Monuments et Sites (DMS), permettra de diminuer le lessivage des terres tout en améliorant la qualité esthétique de cet écrin de beauté qu’est le Parc de Bruxelles.

 

Les essences qui seront utilisées pour la plantation des différents talus sont : Convallaria majalis ou muguet de mai – 100 plants; Hedera helix ‘hibernica’ ou lierre d’Irlande – 200 plants ; Vinca minor ou petite pervenche – 100 plants; Acaena

microphylla ou Acéna à petites feuilles – 150 plants; Ajuga reptans ou bugle rampante – 150 plants.


Espérons que cette série de mesure permettra au Parc de Bruxelles de retrouver son éclat d’antan tout en gardant à l’esprit qu’il est de notre devoir à toutes et à tous de préserver et de respecter l’écrin de beauté qu’est le Parc Royal.

 



 

Balade guidée du Bois de la Cambre (5/11)

 

"Comme je dis toujours, apprendre à mieux connaître les richesses qui nous entourent, permet de mieux les préserver".

C'est avec ces mots que l'Echevin des Espaces verts Bertin Mampaka vous invite à re-découvrir le Bois de la Cambre et son charme d’antan retrouvé grâce aux travaux de restauration. Surprise, pittoresque, et découverte sont à nouveau les fils conducteurs de l’aménagement de ce magnifique parc bruxellois.

 

Cette dernière balade guidée du cycle « A la découverte des Espaces verts de la Ville » aura lieu le samedi 5 novembre prochain à 10h dans le plus grand parc paysager de Bruxelles dont l’histoire vous sera contée. Rendez-vous aux pavillons d’octroi, au bout de l’avenue Louise. Cette balade sera guidée par « le spécialiste du Bois », Monsieur Xavier Duquenne, président des « Amis du Bois

de la Cambre ».

 

Patrimoine vert unique à Bruxelles et en Belgique, le Bois de la Cambre est un rêve devenu réalité. Le rêve de doter Bruxelles d’un parc digne de ce nom tout en permettant à la nature de réinvestir l’espace urbain. L’idée germe à la moitié du 19ème siècle et en 1861, l’architecte paysagiste Edouard Keilig se voit confier l’aménagement du parc. Aujourd’hui, ce « Central Park » bruxellois est classé et désigné Zone spéciale de conservation « Natura 2000 ».

 

 

Le nombre de participants étant limité, il est recommandé de réserver auprès de la cellule Eco-conseil (E-mail : This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it / tél. 02 279 33 10) ou visitez le site www.bruxelles.be.

 

 


 

More Articles...

Facebook Friends